Nine Circles

Facilis descensus Averni !

Catégorie: Traditions Japonaises

Un peu de culture …

Parlons aujourd’hui d’une figure féminine japonaise un peu particulière. Une guerrière, rien que cela : Tomoe Gozen 巴 御前 ! Concubine de Minamoto no Yoshinaka 源義仲 , elle accompagnera son amant sur le champ de bataille et se distinguera par sa bravoure et sa force.

2_06ikkiuchi

On peut retrouver ses exploits dans le Heike Monogatari 平家物語, où est relaté la Guerre de Gempei 源平合戦 (23 juin 1180 au 25 avril 1185). Comme certaines femmes de son époque, Tomoe maitrisait le naginata 薙刀 mais aussi les arts spécifiques aux samurai 侍 comme l’équitation, le tir à l’arc, etc. Selon la légende les hommes la respectait beaucoup et elle fut capitaine d’un groupe d’homme qu’elle mena au combat. La légende et la popularité de cette grande Dame sont si forts qu’on a du mal à distinguer la légende de la réalité. On ne sait pas ce qu’il advient d’elle après la guerre. Lorsque son amant voit qu’il a perdu, il aurait ordonné à sa compagne de s’enfuir. Certains prétendent qu’elle est restée et est morte aux côtés de son amant. D’autre disent qu’on l’a vu fuir le camp avec une tête (celle de son amant après l’avoir aidé à faire seppuku 切腹). Certains disent qu’elle s’est suicidée, se jetant dans l’océan avec la dite tête, alors que d’autre disent qu’elle est devenu religieuse bouddhiste, ou encore qu’elle s’est remariée.

726f1116

Bref, le mystère reste entier, mais elle est et restera une figure importante de l’histoire du Japon et un modèle pour de nombreuses jeunes filles. On peut d’ailleurs la retrouver lors de la Jidai Matsuri 時代祭り à Kyôto. J’imagine que se doit être un grand honneur que de représenter cette guerrière. Ainsi le monde peut savoir que les Japonaises ne sont pas aussi dociles et soumises que ça …. *^_^*

XOXO comme dirait l’autre !

Publicités

Taiiku no hi ou Typhon no hi ???

Chacun année, le second dimanche d’octobre à lieu un des nombreux jour férié au Japon : le Taiiku no Hi 体育の日; comprenez le Jour de la santé et du sport. Pourquoi ce jour-ci en particulier ? Afin de commémorer l’Ouverture des Jeux Olympiques d’été de Tôkyô de 1964. On y promet donc les sports et une activité physique pour une bonne santé.

DSC03179

Concrètement, les écoles, mairies de quartier et entreprises organisent ce jour-là des rencontres sportives qu’on appelle 運動会 Undō-kai. On y retrouve la traditionnelle course 100m, un relais, un tire à la corde et d’autres épreuves. La compétition oppose l’équipe des blancs (Shiro-gumi 白組) contre l’équipe des rouges (Aka-gumi 赤組). Comme tout mini JO qui se respecte, les rencontres se terminent avec des remises de prix et félicitations officielles. Un moment important qui ancre dans la tête des Japonais qu’il faut avoir « un esprit sain dans un corps sain ».

Hélas cette année, ça s’annonce mal car on a le typhon Vongfong qui nous tombe dessus et ça c’est plutôt bof ! En plus, on nous dit que c’est le plus gros de la saison, qu’on a jamais vu ça ! Mais bon, ça, ils nous le disent à chaque fois …. Donc voilà, ça s’annonce pas top pour ce jour férié. On fera mieux l’an prochain!

See U Dolls !

O-Bon お盆

O-Bon お盆 est la fête qui célèbre les ancêtres. Importé de Chine, elle avait surtout une connotation religieuse. Aujourd’hui il s’agit plus d’une fête populaire qui donne au gens l’occasion d’aller voir leur famille, de se retrouver et de danser en yukata.

DSC01012
Une fête qui se vie en quartier, donc il faut bien faire attention à la date choisit, car cela varie beaucoup. Traditionnellement elle a lieu entre le 15 et le 17 du septième mois du calendrier lunaire… Si vous avez la chance d’y assister, c’est un moment estival important dans la culture japonaise et mémorable pour les petits étrangers que nous sommes.

Une ambiance de fête, des stands de bouffes et des mémés qui dansent en cercles avec leurs petits-enfants au son de musiques traditionnelles…(les fameuses BonOdori Taikai 盆踊り大会 )Dépaysement garantit !

See U Dolls !
ES